Les hôtels de Font-Romeu Odeillo

Les Hôtels de Font-Romeu et Odeillo

Depuis le début du XXe siècle,  la commune de Font-Romeu-Odeillo-Via a compté plus d’une vingtaine d’établissements hôteliers

Au début de la station, dans les années 1910 et19 20,  la clientèle, issue de la bourgeoisie fortunée, est avant tout constituée d’épouses avec leurs enfants qui passent l’été à Font-Romeu pendant que les époux travaillent. En hiver, la station ne compte presque aucun client.

Au fil du temps, tandis que l’industrie du tourisme se développe, des résidences de tourisme voient le jour et les hôtels commencent à décliner (il n’en reste plus que 5 aujourd’hui).

Désormais, les locations se font essentiellement via des particuliers et les sites dédiés sur Internet.

Voici la liste de tous les hôtels de Font-Romeu et Odeillo depuis 1913.

Les premiers établissements hôteliers de Font-Romeu :

Le Grand Hôtel dont Fernand Bouyonnet fut le premier le Directeur.

Façade Grand Hôtel. Source Gallic

les Pabordes à l’Ermitage qui accueillaient les pèlerins. Devenu hôtel après la guerre, il fut exploité par François Vergés, puis Madame Gashard.

L’Hôtel Regina qui était tenu par la famille Reynes-Ribeil, puis par Messieurs Falgarettes et Albert Carrère.

En 1913, avant la construction l’hôtel proprement dit, s’élevait à cet endroit une « cantine » créée par mon arrière grand-mère Marguerite Ribeil. Si cette cantine était ouverte à tout le monde, elle était surtout fréquentée par les ouvriers chargés de la construction du Grand Hôtel.

L’Hôtel de la Poste, tenu par Madame Goare.

L’Hôtel-Villa Saint Paul avec la famille Jacoupy (Monsieur Jacoupy a aussi été Directeur du Syndicat d’Initiative après-guerre).

La fin d’un petit film d’une minute environ, tourné en 1927  et conservé dans les archives de l’Institut Jean Vigo, montre un groupe de jeunes gens devant la Villa Saint Paul à Font Romeu :

https://www.memoirefilmiquedusud.eu/idurl/1/1466

(le début du film montre des baigneurs à POrt Vendres et la citadelle de Mont-Louis).

L’Hôtel Pyrénées, 1930, propriétaire Monsieur Bouyonnet qui tenait aussi du palace parisien  L’Ambassador et fut Directeur du Grand Hôtel et maire de Font-Romeu.

L’Hôtel Cara Sol exploité par Monsieur et Madame Thomas.

L’Hôtel Bellevue construit par la famille Ricart qui possédait également aussi une cà travers toute la chaîne des Pyrénées (Lourdes, Gavarnie., etc.). L’hôtel a ensuite été tenu par la famille Puy-Capelle.

Le Castel Negro : bâti par un riche « bananier » barcelonais, Monsieur Doncel (qui a aussi financé l’église du Christ-Roi toute proche), l’établissement est ensuite devenu un hôtel sous la direction de Monsieur Freidig. Démoli récemment.

L’hôtel Le Patio Catalan, exploité par Monsieur Soubeyrand.

L’Hôtel Le Stella qui appartenait à la famille Goudin. Monsieur Goudin était  photographe et il a réalisé de nombreuses vues –photos et cartes postales — de Font-Romeu. Cet hôtel  était à la place de la résidence Le Yéti, près du Casino.

En face se trouvait l’Hôtel Le Soleil d’Or, propriété de la famille Touron.

L’Hôtel Le Bon Accueil (à l’emplacement de l’actuel Parking Borrel), à côté du Mas Catalan. Il a été tenu par Mademoiselle Aymeric, puis par la famille Vignaud. Après sa destruction, la famille Vignaud a tenu l’Hôtel Clair Soleil, situé un peu plus bas dans la station.

L’Hôtel Le Coq Hardi à Odeillo, (l’actuelle l’Auberge La Chouette). Il appartenait à la famille Comes, puis a été exploité par Monsieur Sageloly.

L’Hôtel Mir, situé au-dessus de l’église d’Odeillo. Il était tenu par Monsieur Carrère .

Au village d’Odeillo :

Les hôtels L’Oustalet (à Via) qui appartenait à la famille Rosell  et Le Romarin.

l’Hôtel Clair Soleil

l’Hôtel Le Cadran Solaire, rue du Balcon Sud.

L’Hôtel Y Sem Bé tenu par la famille Demelin , maire de Font-Romeu. Il a aussi également été tenu par Monsieur Freidig. L’établissement a également était une pension tenue par les Demoiselles Canard.

Les établissement les plus récents :

L’Hôtel Carlit a été tenu par la famille Fornés. Une annexe existait aussi à l’époque : l’Hôtel des Cîmes, devenu la Résidence Les Cimes, tenue par la famille Fornès et Madame Fornès-Bouscarle.

Le Sun Valley bâti par la famille Durban et qui fut tenu par Monsieur Mitjaville (aujourd’hui fermé).

L’Hôtel Le Grand Tetras, tenu par la famille Sarda.

L’hôtel L’Orée du Bois, tenu par Monsieur Pierre Olive.

 

 

2 réflexions sur « Les hôtels de Font-Romeu Odeillo »

  1. Bonne journée!

    Vous ne trouverez pas de couverture plus moelleuse ailleurs. Garanti.

    Les chiens et les chats sont les meilleurs compagnons de câlins les jours de froid implacable, mais nous devons aussi garder nos animaux au chaud.

    Une façon simple de les garder au chaud est d’utiliser une couverture ou un lit chauffant, mais les propriétaires d’animaux de compagnie ont exprimé des inquiétudes concernant le risque d’incendie potentiel, ainsi que le coût énergétique élevé !

    C’est pourquoi nous avons conçu la couverture avec des matériaux spéciaux comme un tapis auto-chauffant.

    Il comprend une couche thermique réfléchissante à l’intérieur de la couette en fausse laine d’agneau en peluche, ce qui en fait un moyen incroyablement efficace (et abordable) pour les animaux de compagnie de rester au chaud.

    En tant que propriétaires de chats ou de chiens, nous vous demandons ce qu’il y a de mieux pour votre ami.

    La seule chose que nous pouvons promettre de tout cœur est que notre couverture changera la façon dont vos animaux de compagnie se détendent et dorment.

    « Vous trouverez ces couvertures partout dans ma maison en regardant ma chaîne ! Cleo ADORE absolument ce tapis de couverture en polaire. Il s’est assis dessus dès que j’ai déballé le produit. Parfait pour l’hiver et la saison froide. 10/10 recommande ! »

    Diana Olson – Youtubeuse, chaîne Pets

    https://www.levilands.com

    Cordialement,
    Janice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *